Chapitre I : La rencontre

Aller en bas

Chapitre I : La rencontre

Message  Nalim le Mar 2 Fév - 1:09

La plaine continuait jusqu'à perte de vue. Verte telle l'émeraude, l'herbe haute et le soleil levant faisait paraitre le paysage tel un paradis apaisant, libérant les âmes tourmentées. Au loin, à la limite de l'horizon, on pouvait apercevoir la mer. De sa position, Nalim surplombait totalement la plaine. Un léger vent soufflait, projetant un nuage de poussière qui le fit cligner de l'œil. S'il avait pu, il serait resté contempler ce paysage des journées durant sans jamais s'en lasser...

Mais Nalim n'avait pas le temps de s'extasier devant une telle beauté. Sa concentration se portait sur l'énorme trace devant lui. Il s'accroupit afin de l'examiner plus en détail. Mesurant deux fois son bras, elle s'enfonçait de plusieurs centimètres dans la terre meuble. Une odeur pestilentielle s'en échappait. Elle était toute récente.... Ça n'était plus très loin désormais. Il ne savait pas exactement ce qu'il poursuivait, mais il le devait. Par vengeance...

Cela faisait maintenant trois jours qu'il ne s'était pas arrêté pour dormir. Il avait fait quelques haltes pour chasser et se restaurer, avant de poursuivre sa recherche en grande hâte. Chaque signe de Son passage, chaque trace de Ses pas, chaque branchage brisé, chaque herbe pliée le motivait d'autant plus à Le pourchasser, même de nuit s'il le fallait. Il avait voyagé avec pour seuls compagnon son médaillon de rubis en forme de triskèle, et son arme fétiche : une longue arme d'hast avec de chaque coté deux lames recourbées en argent. Plus larges à leur base, elles formaient deux demi cercles tout en s'affinant pour finir en une pointe, telle la griffe d'un animal. Le manche en bois était peint en rouge, avec de fines gravures dorées.

Plus loin, l'herbe était affaissée. Nalim touchait au but. Plus que quelques heures de course et il l'aurait surement rattrapé, pas de temps à perdre ! Il se leva, prit une bonne bouchée d'air fraiche pour se motiver. L'image de son peuple était encore gravée dans sa mémoire. Et elle le serait jusqu'à ce que s'arrête Son cœur.

Nalim
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 27
Localisation : 91

Voir le profil de l'utilisateur http://arpenteurs.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I : La rencontre

Message  zaiede le Mar 2 Fév - 22:16

Les paysans n’avaient pas menti, bien qu’elle pouvait s’en douter car la peur était trop évidente sur leurs visages. Les traces menait à une vallée verte et souriante, comme celle qui bordait le village de son enfance. Zaiede s’accroupit pour écouter la terre, exercices très faciles pour une fille de la déesse.
Elle ressentait ces pas immenses avancer, mais il était lointain.

Elle avançait en ce rapprochant dangereusement de sa cible, mais cela ne lui faisait pas peur, car la vengeance et la haine apporte du courage. Elle avait pris quelques retard, mais elle le rattrapait. Elle était plongée dans ses pensées lorsqu’elle s’arrêta brusquement.

Au sol, mêlée dans les pas du monstre, d’autres pas, plus petit , surement un homme, qui suivait tout comme elle la créature, mais pourquoi ? Elle observa la vallée et vit au loin une silhouette observer la mer avant de reprendre son chemin. Cet homme est armé, mais pas question qu’il lui vole sa vengeance.

Zaiede repensa douloureusement aux événements de ces deux derniers mois, les visages souriant de sa famille, heureux de la voir de retour parmi eux, la tendresse dans les yeux de cet homme, qu’elle aurait du prendre pour époux. Tout cela gâché par l'apparition de ces monstres assoiffé de sang.

Elle les avaient traqués depuis, et les avaient pratiquement tous tués, mais l’un d’eux lui avait échappé.
Elle avait retrouvé sa trace hier, alors qu’elle s’était arrêtée auprès d’un ruisseau pour s’abreuver . Et entendu des paysans décrire ce monstre sous les rires des soldats .
Non, elle avait trop souffert , et elle était trop près du but pour laisser quelqu’un d’autre s’occuper de lui.

- Après celui la, je pourrai essayer de reconstruire ma vie !

Se disait elle, elle avait déjà le projet de repartir sur l’île auprès de Sylvana son amie et maître . Tout en repensant à tout cela , elle se remit en marche . Le vent se mit à souffler, et la mer à rugir, c’est pour bientôt.
avatar
zaiede

Messages : 19
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 28
Localisation : mont-sur-marchienne , belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lalumineuseemeraude.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I : La rencontre

Message  Nalim le Mer 3 Fév - 0:41

Son voyage le mena à l'orée d'une foret. Étrangement, il n'avait pas souvenir d'une quelconque foret dans le sud de la région... Les traces dans le sol s'enfonçaient dans le bois. Nalim ne pouvait y voir à plus de quelques mètres tellement ronces et broussailles y régnaient en maître. Une vague de mauvais pressentiments l'emplit. Comme si le démon n'avait pas essayé de le distancer, mais plutôt... de l'emmener ici. Des yeux se posèrent sur lui. Dans l'ombre, des mouvements se firent perceptibles. Le vent se tût. Il se demanda un moment si il était vraiment nécessaire de traverser cet endroit, mais trouva l'instant suivant sa réponse : il n'avait pas traversé une centaine de kilomètres en courant pour s'arrêter lorsqu'il fait juste face au danger. Il tira sur une lanière de cuir dans son dos, libérant son arme fétiche, puis pénétra dans le bois, entre les ronces qu'Il avait écarté sur son passage.

Dix pas. C'est le nombre de pas qu'il fit avant de comprendre que la foret ne l'acceptait pas en son sein. Des branches ne manquèrent pas de tenter de l'assommer en tombant du haut de chênes. La première fois, il faillit ne pas entendre le craquement de la branche rompue, mais avait réussi à l'éviter au dernier au moment. Plus Nalim avançait, plus la taille des projectiles était grosse et le tir précis. Ses nerfs étaient à vif, chaque mouvement réveillait en lui l'inquiétude de perdre conscience. Mais il ne devait pas paniquer car était ce qu'Il attendait. Il faillit perdre pied lorsqu'un arbre manqua de l'écraser. Étais-ce vraiment la réalité? Les entailles sur ses jambes provoquées par son passage entre les ronces semblait prouver que oui. La lumière ne parvenait presque plus depuis le feuillage des arbres qui se resserrait au fur et à mesure qu'il avançait. Et il ne semblait pas qu'elle avait de fin. Il s'enfonçait de plus en plus en ce lieu sombre, n'ayant aucune idée de sa destination.

Soudain, les traces de pas s'arrêtèrent net. Le chemin entre les ronces se fermait en une impasse. S'il voulait continuer, il lui faudrait traverser les ronces directement. A contre cœur, utilisant son arme, il tenta tant bien que mal d'écarter les ronces qui formaient un mur presque infranchissable. Le manche en bois souffrait, Nalim avait appris à ne jamais utiliser son arme pour autre tache que le combat. "Dans ce cas, bats toi avec ce seau, il s'usera certainement moins vite !" Les paroles de son père adoptif le sermonnant lorsque, enfant, il utilisait son bâton de combat pour jouer avec, résonnaient dans son esprit.

C'est un conseil qu'il aurait du suivre ce jour là.

Nalim se rendit vite compte que le chemin qu'il se créait en avançant se refermait derrière lui. Plus moyen de faire demi tour. Pire, lorsqu'il ralentissait les ronces prenaient le pas sur lui, tentant de le transformer en statue d'épines. Il commença à accélérer, tandis que des bras hérissés se tendaient derrière lui dans l'espoir de l'enlacer. Plus il accélérait, plus il devait effectuer avec son arme des mouvements plus rapides et amples, quitte à y laisser des morceaux de vêtement. Son souffle accélérait dangereusement, il perdait tout ses forces bêtement à avancer dans cette foret maudite.
Enfin, le pays des ronces s'arrêta. A peine en fut-il sorti qu'il ne restait aucune trace de son passage. Se pensant à l'abri, Nalim remarqua qu'il était cerné de ronces formant un cercle de quelques mètres de diamètre et d'arbres resserrés.
Puis Le remarqua, assis... non, assise sur une souche de bois mort, les yeux fermés. Sa beauté l'émerveillait. La peau blanche, les traits fins... Elle était vêtue d'une longue robe rose, créant un contraste éclatant dans la lugubre foret. Une chevelure brune descendant jusqu'à ses omoplates ornait un visage serein, dont le petit nez et le sourire rendait parfait.
Trop parfait. Il faillit succomber à son charme, mais resserra la prise sur son arme, rassemblait toute la volonté qui lui restait. Au même instant, comme si elle lisait dans ses pensées, le sourire s'effaça de son visage.

"
Jamais tu n'aurais du vivre. Laisse moi corriger cette erreur..."

Ses paupières ouvrirent lentement, révélant deux yeux rouges surnaturels et lumineux. Elle ouvrit sa bouche, et tel un vampire, saliva de gourmandise à la vue de ce guerrier. Il ferait certainement un bon repas...


Dernière édition par Nalim le Jeu 4 Fév - 22:55, édité 1 fois

Nalim
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 27
Localisation : 91

Voir le profil de l'utilisateur http://arpenteurs.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I : La rencontre

Message  zaiede le Jeu 4 Fév - 22:07

Zaiede arriva devant une forêt, elle s'aperçut tout de suite qu'elle n'était pas naturelle, car elle ne ressentait aucune vie animale ou végétale en ces lieux. Sauf une présence humaine en danger comme elle s'en doutait. Comment cet homme avait pu se mettre dans une situation pareille, Zaiede soupira exaspérée de tant d'imprudence.
Elle concentra au maximum et s'éleva dans les airs à quelques mètres du sol. Elle utilisa ses capacités psychiques pour détruire les ronces qui lui barraient le passage. Elle connaissait les méthodes de ce monstre, un homme pouvait facilement être séduit.
Lorsqu'elle arriva au centre de cette magie noire, la créature était déjà à l'œuvre, et devant elle se tenait un bel homme, dont Zaiede détermina tout de suite les capacités, mais il n'était pas encore a maturité, car sa magie était encore très faible d'après ce qu'elle pouvait sentir, elle espérait se tromper. Le démon tourna vers elle, son regard flamboyant de colère et aussitôt son visage d'ange disparut, pour laisser place à un monstre massif, la peau d'un rouge écarlate, les yeux noirs comme l'abime et des dents acérées.

- Deux proies pour le diner, c'est mon jour de chance. Et la magicienne ! En plus je vais pouvoir te faire payer la mort de mes sœurs.

- Celle qui va payer ces crimes, c'est toi Hécate, approche toi un peu, que je revoie ton immonde carcasse dans les flammes de l'enfer !

Tout en disant cela, notre héroïne avait fait jaillir de ses mains du feu, qui l'enflamma jusqu'au avant bras sans la blesser.

- Vous connaissez ce démon?

La voix de l'homme était chaude et vibrante, comme celle des rôdeurs que Zaiede connaissait autrefois, mais l'ignorance de celui-ci la consterna.

- Avant de partir à la chasse, on se renseigne sur sa proie.

- Qui est-ce ?

- Cette créature puante, n'est autre que Hécate, un démon femelle, tuant les femmes et les enfants pour son plaisir et les hommes pour se nourrir. Vous avez dû vous rendre compte tout à l'heure de son stratagème non !

- Comment la connaissez vous ?

- Elle a tué ma famille !

- Je vous dérange peut être ?

- Oh ne t'inquiète pas Hécate, ma leçon est terminée, maintenant je vais m'occuper de toi ! De toute façon ta puanteur est telle que l'on ne peut t'oublier.

Tout à coup, le silence tomba, comme le calme avant la tempête, mais une chose était sur le combat allait se révéler intéressant.
avatar
zaiede

Messages : 19
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 28
Localisation : mont-sur-marchienne , belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lalumineuseemeraude.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I : La rencontre

Message  Nalim le Ven 5 Fév - 0:16

Une inconnue venait tout juste d'arriver sur le petit espace libre entre les ronces. Nalim était tellement concentré sur la Démone qu'il ne remarqua pas son arrivée, bien qu'il se demanda comment elle était arrivée aussi rapidement. Il se maudit d'avoir été aussi imprudent : laisser quelqu'un le suivre, quelle honte !

- Avant de partir à la chasse, on se renseigne sur sa proie.

Qui était elle pour le sermonner ainsi ? Un peu vexé par cette réflexion, il préféra en faire fi pour se contrer sur le combat... Après un bref échange de mots, la Démone se transforma en une bête qu'il connaissait bien... Loin de la beauté de la jeune femme à la robe rose, l'énorme monstre qui avait détruit son village, sa famille, se trouvait devant lui, presque à portée de lame. L'adrénaline le submergea. Il savait qu'il lui fallait rester dans sa "zone rouge", attentif à tout mouvement dans son champ de vision et capable de réagir à l'instinct. Mais il avait peine à ne pas plonger dans sa "zone noire", où la colère l'emplirait, et si cela arrivait il peut être plus fort mais beaucoup moins concentré... Et l'adversaire qui lui faisait face était loin d'être inexpérimenté.

Le démon, mesurant bien trois pas de haut, se lança en premier à l'assaut. Nalim et son alliée improvisée esquivèrent de peu un coup de griffes du démon. Se plaçant tout juste en garde, il sauta sur un arbre afin de prendre appui pour atteindre le cou du Démon. Tendant son bras, il assena un puissant coup d'estoc en direction de sa gorge rouge. Il fut surpris de ne pas voir le Démon bouger pour esquiver, ou même parer. Il se laissa simplement toucher par la lame... Mais celle ci n'atteint pas son but. Elle ne fit que toucher la peau du Démon, mais resta bloquée sur son épiderme écarlate. Surpris, il ne vit pas venir la puissante main l'agripper au niveau du torse. Sans comprendre, il fut balancé en direction de la femme.

A peine remise sur pieds, elle dut esquiver à nouveau un projectile incongru. Mais cette fois, elle garda l'équilibre, et put terminer correctement son incantation. Concentrant son énergie dans ses bras, elle forma un orbe de feu qu'elle envoya a pleine vitesse en direction du Démon. A son échelle, la boule paraissait immense. Mais à l'approche du Démon, la boule paraissait minuscule...
Ridicule... D'une simple pichenette, il l'envoya au ciel.

Nalim essayait de se dépêtrer des ronces dans lesquelles le Démon l'avait envoyé. Ces ronces ayant leur propre volonté faisaient tout pour le saisir mais il réussit de justesse à esquiver ces liens mortels. Arrivé à hauteur de son alliée, elle prit la parole.


"Sous estimer son ennemi est une erreur de débutant.
-En effet, une telle boule de feu ne pouvait qu'être très efficace, remarqua t-il avec un ton cinglant et ironique.
Le visage outré, elle fixa l'homme. Il n'aimait pas parler comme ca, mais la colère devait sortir. Le Démon avait le sourire aux lèvres : des proies faciles. Trop facile, il voulait s'amuser avec elles. Il avança lentement vers les deux combattants qui préparèrent à un prochain assaut.


Dernière édition par Nalim le Ven 5 Fév - 11:52, édité 1 fois

Nalim
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 27
Localisation : 91

Voir le profil de l'utilisateur http://arpenteurs.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I : La rencontre

Message  zaiede le Ven 5 Fév - 1:29

La démone semblait ravie, normal pendant qu'ils se disputaient, elle pouvait attaquer tout à son aise.
L'homme sembla mal maîtriser ses émotions et s'élança vers le monstre dans la ferme intention de le blesser, mais son arme étaient inefficaces. Zaiede réfléchi à toute vitesse, l'arme capable de tuer ce monstre est le feu, mais sa magie était très affaiblie suite au voyage. En fait cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas passée une bonne nuit de sommeil.
Le seul moyen de vaincre la créature était qu'ils unissent leurs forces, mais comment allait -elle réussir à le résonner, car t-'elle qu'elle le comprenait, ce type semblait être une vraie tête brulée ! quant à Nalim il ne pouvait s'empêcher de penser à son village et plus il y pensait plus la colère montait. Il était au seuil de sombrer dans une colère noire, c'est à ce moment- là que Zaiede ressentit sa pleine puissance.
- arrêtons de nous chamailler, elle n'attend que ça pour nous avoir, je m'appelle Zaiede et toi quel est ton nom ?
- je suis Nalim !
- et bien Nalim, il va falloir nous unir pour la vaincre, seul le feu le peu, mes pouvoirs sont diminués, j'ai absolument besoin d'aide.
- j'ai une puissance de feu très faible.
- ça c'Est-ce que tu crois, tu ne sais simplement pas la maitriser.
Tout en parlant calmement, ils avaient évité facilement les attaques d'Hécate, qui s'enrageait de les voir s'entendre.
- j'ai déjà essayé, mais je ne suis pas à l'aise avec la magie.
- moi non plus quand j'ai commencé, mais crois- moi que ma méthode est parfaite. Pourquoi la poursuis tu ?
- elle a tué également ma famille.
Hécate s'élança à leurs poursuites, ces cris résonnaient dans l'infime espace dépourvu de ronces dans lequel ils se trouvaient. Ces énormes griffes tranchantes passèrent à quelques centimètres du visage de Nalim. Zaiede concentra son énergie et se mit a courir si vite que ni Nalim, ni Hécate ne vu ce qu'elle fit, lorsqu'elle fut arrêtée elle récita une incantation qui fit briller le sol au pied de la démone.
celle-ci, venait de se faire prendre au piège par la magicienne.
- nous sommes tranquilles pour quelques minutes, maintenant écoute moi attentivement, je change de mode de transmission
- quoi ?
« je vais te parler par la pensée, comme cela elle ne pourra pas nous arrêter »
« très bien »
C'est alors qu'ils encerclaient Hécate, Nalim écoutait Zaiede, bien que celle-ci l'exaspérait au plus haut point et vice versa d'ailleurs.
-« tu es prêt?»
-« quand tu veux»
ferme les yeux et concentre toi ! Revois ce qu'elle à fait à ta famille, repense à eux, pour leurs vengeance »
Sa méthode fonctionnait, elle voyait des à présent l'aura de cet homme, s'enflammer par la colère, elle concentra ensuite sa propre énergie, libérant ainsi sa propre haine. Hécate commençais à paniquer, ces deux petits verts de terre, n'était pas aussi faible qu'elle le pensait. Elle su que sa fin était là, lorsque dans un cri de rage et de vengeance commune, le pouvoir de nos deux héros atteignirent leur maximum et réduis en cendre la démone Hécate. Les compagnons de fortune s'écroulèrent sur le sol, épuiser mais heureux et serein, leur vengeance était accomplie, mais la peine revint aussitôt, car cela ne ramerait jamais leurs proches disparus.
avatar
zaiede

Messages : 19
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 28
Localisation : mont-sur-marchienne , belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lalumineuseemeraude.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I : La rencontre

Message  Nalim le Dim 7 Fév - 21:38

La colère était montée en lui, à la vitesse d'un éclair. Nalim était entré dans sa "zone noire", incontrôlable et inconscient. Il lui arrivait d'effectuer des prodiges dans cet état, mais ce qui venait de se passer restait inexplicable : il s'était longtemps entrainé à contrôler la magie arcanique, mais n'avait jamais atteint son but... Cette fois, il y eut quelque chose de diffèrent, comme s'il avait eu une aide provenant de l'extérieur. Mais qu'est ce que cela pouvait être? Ses bras s'étaient littéralement enflammés, carbonisant le manche de l'arme de bois de son arme ainsi que le haut de ses manches, et ne laissant intact que les deux lames. Il ne restait cependant rien de la Démone, hormis un petit tas de cendres qui s'envolèrent au vent.

Au vent? Dans cette foret? Il se rendit compte que les ronces avaient totalement disparues. La terre reprenait peu à peu une couleur normale, se recouvrant d'herbe, tandis que les arbres s'estompaient peu à peu. Les deux combattants se retrouvèrent bientôt en plein milieu d'une plaine, le soleil éclatant a son zénith. Nalim, dans le feu du combat, ne s'était pas rendu compte de l'odeur qui s'était installée dans la foret. Du moins jusqu'à ce que cette pestilence disparaisse. Il savait bien qu'il n'y avait jamais eu de foret ici ! Alors comment étais-ce possible?

Il n'eut pas le temps d'y réfléchir. Il sentit la fatigue monter en lui...

"Eh, ca va? Tu es pale ! remarqua Zaiede
-Oui... je...

Ses bras et ses jambes s'engourdirent... ses paupières devinrent lourdes... lourdes... Sa dernière vision fut celle de Zaiede qui se précipitait pour l'empêcher de s'effondrer.

Un sombre bosquet... Une pluie torrentielle... Un brouillard épais... Deux personnes qui discutent... Une homme et une femme... Elle tient quelque chose dans ses bras... Elle pose ce qu'elle tient a ses pieds... Avant de s'enfuir... Au grand galop...
Nalim voyait la scène depuis l'objet. Il aimait cette femme, son départ le rendit triste. L'homme, il ne le connaissait pas. A son approche, sa tristesse atteint son paroxysme car il comprit qu'il ne reverrait jamais la femme. La peur l'envahit. L'orage l'angoissait.
L'homme récupéra l'objet... Il courut... En pleine nuit... Vers une lumière... Intense... De plus en plus éblouissante... L'homme ne s'arrêtait pas... Lorsqu'ils furent dans la lumière, une phrase résonna :
"Deux destins s'écartent, deux destins se croisent. L'équilibre régit les Univers.
"

Nalim
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 27
Localisation : 91

Voir le profil de l'utilisateur http://arpenteurs.forumotion.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I : La rencontre

Message  zaiede le Lun 8 Fév - 0:26

Zaiede le vit s'écrouler, il est normal qu'il n'est pas trop tenu le choc, elle aussi la première fois avait fait un malaise comme celui-ci. Elle l'examina attentivement, il avait l'air d'aller bien, hormis le fait qu'il était inconscient bien sûr, ce qui étonna notre guerrière, c'est qu'il avait quelque chose de familier, elle avait l'impression de le connaitre. Mais elle n'approfondit pas plus cette impression.
Elle s'occupa de l'allonger sur le sol et d'allumer un feu, elle posa le reste de son arme à côté de lui. Son devoir était de rester près de lui, au moins le temps qu'il se réveille.
Le jour fit place à la nuit, l'agitation fit place au calme et c'est dans la légère brise du matin que Nalim reprit connaissance.
- Est-ce que cela va mieux ?
- oui beaucoup mieux, merci.
- contrôler ce genre de pouvoir, n'est pas une tâche aisée ! ne te sens pas faible parce que tu t'es évanoui.
- tu dis toujours aux gens ce qu'ils ressentent avant qu'ils en aient conscience eux- même ?
- oui.
Elle lui tendit une tasse de thé, qu'elle venait de préparer, il l'a remercia d'un signe de la tête et se mit a le boire a petite gorgée. Ils partagèrent un petit -déjeuner et tendis qu'ils se reposaient en écoutant le vent, zaiede s'activait à aiguiser une magnifique épée.
- vous savez la manier ?
- bien sûr ! La magie n'est pas mon seul atout.
Ensuite elle se leva, portant ses doigts à sa bouche, elle se mit à émettre un léger son très joli, au début Nalim ne comprit pas pourquoi, puis il se dit qu'elle devait surement appeler une monture. Mais ce qu'il vit arriver n'avait rien à voir avec un cheval, c'était un magnifique loup gris avec de grands yeux argentés, mais plus grand et plus musclé qu'un loup normal. L'animal s'approcha de la jeune femme et se mit à se rouler à ses pieds, exposant son ventre blanc, comme un simple chien. Zaiede s'accroupit et se mit à le caresser en lui parlant dans une langue étrange.
- il s'appelle Arolf, il est la représentation de mon âme, seule les prêtresses de mon île en on une.
- ah d'accord, il ne mord pas au moins ?
- absolument pas, enfin tant que tu ne m'agresses pas.
- je te remercie de ton aide, mais je crois que nos chemins vont se séparer maintenant.
- je le crois aussi.
- et moi je ne le crois pas du tout.
Une voix caverneuse venait de retentir autour d'eux, ils se levèrent très vite, restant sur leurs gardes, jetant des coups d'œil partout, Arolf c'était mis à grogner. Mais il n'y avait personne aux alentours. Lorsque soudain, dans un grand éclat de lumière, un homme apparu.
avatar
zaiede

Messages : 19
Date d'inscription : 31/01/2010
Age : 28
Localisation : mont-sur-marchienne , belgique

Voir le profil de l'utilisateur http://lalumineuseemeraude.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre I : La rencontre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum